Le Fullmetal Forum Rpg

Vivez une aventure extraordinaire dans le monde de l'alchimie !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dortoirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Dortoirs   Mer 26 Mar - 17:59




La salle où se trouvent les dortoirs est une pièce toute en longueur, avec des lits alignés les uns à côté des autres. Elle est propre et bien ordonnée. Les murs sont blancs, ce qui donne l'illusion d'une salle plus spacieuse et plus lumineuse.
Quelque membre fatigué pourra venir se reposer ici sans contrainte, dans le calme et la sérénité. Il y règne d'ailleurs un silence de mort, pour ne pas troubler le repos d'autrui.

________________
I Just Wanna Feel You.



Dernière édition par Florinda Violet le Jeu 12 Fév - 22:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Ven 23 Jan - 17:13

Hacksaw bâilla à s'en décrocher la mâchoire. Il venait de piquer un somme, malgré les incidents se produisant à l'extérieur. Mais il n'en avait que faire. En ce moment, dans le repère, régnait un calme sinistre. Dimitrit s'était plusieurs imaginé qu'un mal inconnu avait décimé tous les $$. Pourtant, une personne traversant de temps en temps le dortoir lui prouvait le contraire. De plus, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu ni le Boss, ni son armoire à glace. Et il devait s'avouer que cela le rendait mélancolique. Si mélancolique qu'il n'avait pas eu le courage d'allumer la cigarette qu'il avait entre les lèvres.

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Jeu 12 Fév - 22:19

- "Hacksaw !"
La voix de Florinda retentit dans les dortoirs, plus brutale et plus sonore qu'à l'accoutumé. En effet, celle-ci se trouvait face à lui, et sur son visage se lisait une expression glacée de colère et d'inquiétude. Machinalement, elle plaça une cigarette entre ses lèvres et l'alluma. La fumée se propagea tout autour d'elle, lui donnant des allures d'incendie à chevelure blonde.
- "Qu'est-ce que peut bien ficher Guts ?! Je ne l'ai pas vu depuis que je suis à Central, grommela-t-elle. Et Casca qui est revenue dans un état lamentable !"
Elle posa une main fébrile sur sa poitrine et inspira longuement afin de reprendre son calme. Ceci ne l'empêcha pas de murmurer une vulgarité avant de tirer sur sa cigarette. Elle semblait réellement préoccupée, elle qui d'habitude contrôlait ses nerfs lorsqu'un événement déplaisant avait le malheur de s'annnoncer.
- "J'enrage de ne pas savoir ce qui se passe ..."
La jeune femme envoya un violent coup de pied contre le mur de sa jambe de métal, puis s'assit posément aux côtés de son sbire. Au fond, elle avait l'étrange intuition que la personne tant recherchée par les homonculus pouvait être Guts. Au fur et à mesure qu'elle pensait à ces intrus, à ce qu'ils cherchaient, et à ce qu'ils comptaient faire, sa colère croissait et prenait des proportions terrifiantes.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Ven 13 Fév - 0:04

Une voix. Une voix forte et sévère. Une voix qui le ramenait àl 'ordre. Sans aucun doute. Dimitri n'eut même pas à ouvrir les yeux, il savait que c'était sa Boss qui se dressait devant lui et les relans d'une autre cigarette allumée ne fit qu'accentuer son affirmation. Il alluma à son tour la cigarette restée éteinte entre ses lèvres lorsque Florinda s'assit à côté de lui sur le lit.

-"Faites gaffe, Chef. Si vot' Guts passe par là et qu'il nous voit sur le même lit, il va encore faire un caca nerveux ..."

Hacksaw avait dit ça sans vraiment réfléchir (comme d'habitude xD). Sa voix était un peu moins claire car la cigarette qui grésillait à ses lèvres l'empêchait de s'exprimer correctement. Puis il afficha un air grave lorsque son Boss s'énerva car elle ne connaissait apparement rien de la situation.

-"Vous pensez vraiment que c'est l'armoire à glace que ces inconnus recherchent ?"

Non, il n'avait pas lu dans les pensées de la blondinette. Lui-même s'était posé des questions sur cette étrange situation et toutes ses hypothèses l'avaient lui aussi amené à croire que c'était Guts qui était la personne que les étrangers recherchaient.

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Jeu 19 Fév - 22:10

Suite à sa remarque idiote et déplacée, Dimitri se retrouva le nez contre le sol, contraint et forcé par la force colossale de Florinda, furibarde. Puis, elle tâcha de reprendre son sérieux. L'heure n'était plus aux chamailleries futiles, mais un problème bien plus sérieux leur faisait face. Face aux dernières paroles de son sbire, la jeune femme garda tout d'abord le silence, le regard lointain.
- "Ca me paraît plausible."
Bien sûr, c'était l'évidence même. Voilà que celui-ci disparaissait mystérieusement, Casca revenait, amnésique de nouveau, et les problèmes poursuivaient par ailleurs les Silver Stars. Rien ne pouvait être du au hasard, ou du moins, Florinda en doutait fortement.
- "Regarde comme c'est honteux. Les pauvres Silver Stars déchus, contraints de se terrer dans ce repère, afin d'échapper à leurs prédateurs ..." souffla-t-elle, avec un sourire ironique aux lèvres.
A ces mots, elle aspira une nouvelle bouffée de cigarette, et le goût âcre, toujours cette même saveur amère, vint lui caresser le palet. Ce plaisir onctueux était désormais l'un des seuls Edens qu'elle atteindrait.
Le regard à l'émail azur se posa sur Dimitri, et il semblait qu'il avait retrouvé tout son éclat et tout son allant. Le sourire de Florinda ne l'avait pas quittée, cynique et trahissant un orgueil sensible.
- "Nous devons redorer notre blazon. Ces intrus ne seront pas bien accueillis ..."

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Sam 21 Fév - 17:38

Dimitri qui était en train de tirer sur sa cigarette recracha la fumée en toute hâte et en s'étouffant à moitié pour s'esclaffer :

-"Muahaha ! Depuis le temps que j'attends ça, j'ai le flingue qui m'démange !"

Il se redressa et tapota le grand revolver qui trônait à ses côtés. Enfin, il allait pouvoir se battre. Après tout, c'était pour cette seule raison qu'il avait intégré les $$, non ? Mais en y réfléchissant mieux, même s'il ne s'était pas beaucoup battu, il ne regrettait aucunement sa rentrée dans le gang. Il s'était presque attaché aux autres membres. Il refoula cette pensée d'un revers de la main en fermant nerveusement les yeux et finalement, se tourna de nouveau vers sa Boss.

-"Quand est-ce qu'aurons-nous l'honneur de les accueillir ces intrus ?"

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Sam 7 Mar - 0:02

- "Je n'en sais rien, grommela Florinda.
Certainement dans peu de temps.
Si ce sont, comme me l'a rapporté Bob, des homonculus, ils n'auront aucun mal à passer au travers des pièges."

En effet, si elle se basait sur les dires de Denzel, ces ennemis inconnus et encore sans visages seraient au sein du repère dans quelques minutes, au plus tard. Et c'était bien ce qui inquiètait la jeune femme. Qu'adviendrait-il, dans ce cas, des hommes de main qui, en toute insouciance, surveillaient corps et âme la salle de garde ? Sauraient-ils, dans leur toute puissance, affronter des êtres inhumains et quasi-invincibles ? Bien sûr, la jeune chef de gang connaissait leur savoir-faire, et la présence de Méphisto la confortait grandement, mais elle connaissait également la perfidie des homonculus, et savait tout à fait à quoi s'en tenir avec ces monstres sans âme.
Perdue dans des pensées obscures, Florinda fixait un point invisible de la pièce, le regard absent et lointain, sa cigarette terminant artistiquement sa main et laissant s'échapper une fumée évasive. Elle en aspira une nouvelle bouffée, puis se tourna vers son subalterne. Celui-ci semblait d'ailleurs plutôt enthousiaste à l'idée de recevoir ces homonculus dans le repère, ce qui n'était de toute évidence pas le cas de la jeune femme. Celle-ci, au contraire, sentait monter en elle une rage hors du commun et une inquiétude grandissante, qu'elle tentait vainement de contenir.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 11 Mar - 17:53

Dimitri se calma un peu devant l'inquiétude et la perplexité de son chef. Elle semblait absente en fixant un coin des dortoirs. Dimitri posa de nouveau son regard de braise sur la jeune femme. Il observa le bout rougeoyant de la cigarette puis sa main, son bras, son épaule, sa nuque. Il s'attarda alors sur un détail qu'il n'avait jusqu'alors pas remarqué : des traces rouges zébraient le cou de la jeune femme. Une pensée obscure lui traversa l'esprit : et si c'était Guts l'origine de ces marques de strangulation ? Personne d'autre chez les $$ n'aurait osé faire une chose pareille, enfin, pas à sa connaissance. Il ne put s'empêcher de faire part de son inquiétude à Florinda et dit d'une voix qui se fit tremblante :

-"Chef, ces marques dans votre cou, ... c'est Guts qui vous a fait ça ?"

Sous le coup de l'émotion, Hacksaw ne l'avait même pas surnommé l"armoire à glace" ...

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 11 Mar - 18:55

La jeune femme tressaillit aux paroles de son subalterne, comme si elle venait de se faire violemment électrocuter. Elle resta un moment silencieuse et immobile, sous le choc, et par la même occasion véritablement impressionnée par l'intuition aiguisée de ce sous-verge qu'elle n'avait jamais réellement sous-estimé. Passant une main fébrile sur son cou, elle se remémora cette scène terrible qui lui avait valu ces monstrueuses marques. A vrai dire, jusque-là, Florinda ne se l'était guère rappelé, mais c'était sans compter le sens de l'observation de Dimitri. Enfin, après quelques minutes de mutisme qui semblèrent durer une éternité, elle osa affronter le regard de son subordonné. Dans ses yeux se reflétaient un sentiment d'amertume, et une grande affliction. Pourquoi fallait-il qu'il mette le doigt dessus maintenant ? La blondinette secoua doucement la tête de gauche à droite, tandis qu'une petite veine frétillait dangereusement au niveau de sa tempe. Et sans que Dimitri ne puisse le voir venir, elle lui avait déjà asséné un violent coup de poing dans la mâchoire, d'une force qui dépassait tout entendement.

- "Tu as perdu la tête, Hacksaw ?! aboya-t-elle. Comment oses-tu porter de telles accusations ?! Tu ... tu devrais avoir honte."

La jeune chef des Silver Stars ne le quittait pas des yeux, le considérant avec une colère infinie. Cependant, l'hésitation qu'elle avait laissé paraître à sa dernière phrase montrait que cette colère était uniquement due au fait que Dimitri avait vu juste, et que Florinda refusait de l'admettre, avant-tout parce que cet événement qui avait eu lieu à Briggs lui échappait encore. En outre, que penserait son subalterne s'il savait le fin mot de l'histoire ? Elle n'osait l'imaginer.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Dim 15 Mar - 18:17

Une fois de plus, Dimitri ne vit pas le coup arrivé et bascula en arrière sous le choc. Du sang coulait de ses lèvres et il l'essuya d'un rvers de la manche avant de masser ses mâchoires endolories. Il regarda sa Boss qui malgré la colère, laissait paraître une pointe de tristesse et d'inquiétude. Oui, en plus, sa dernière phrase n'avait pas été dite avec le ton coléreux que la $$ aurait voulu. Hacksaw se faisait très souvent crié dessus et il avait appris à comprendre avec le ton que son interlocuteur prenait. Il considéra toujours avec ce regard inquiet. Avait-il vu juste ? Apparement, oui. Une rage soudaine s'empara alors de lui. C'était donc ce Guts qui lui avait fait ça ? Dimitri se moquait de la raison. Les hommes n'avaient en aucun cas le droit de faire mal aux femmes. Même lui, Dimitri Hacksaw, coureur de ses dames, ne levaient jamais la main sur elles.
Ce Guts allait payer pour cet affront ...

-"De toute façon, il ne vous mérite pas ..."

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"


Dernière édition par Dimitri Hacksaw le Mer 18 Mar - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dortoirs   Dim 15 Mar - 20:32

[et là le brave dimitri va voir guts et va se prendre une raclée XD
envoyer déjà une ambulance! Brancard ]
Revenir en haut Aller en bas
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 18 Mar - 20:39

Florinda considéra son interlocuteur d'un regard dur, où poignait tout de même un soupçon de tendresse refoulée. Cependant, les paroles de Dimitri lui restèrent sévèrement en travers de la gorge, ne sachant trop comment les interprêter. Comme à son habitude, son subordonné, fidèle à lui-même, parlait sans connaître le fin mot de l'histoire, mais sa considération à l'égard de la jeune femme s'avérait touchante. Il semblait s'être engagé à la protéger par affection, ou peut-être même par amour ; Florinda l'ignorait encore, et cela lui importait peu. Ce qui comptait vraiment à ses yeux était cette attention toute bienveillante qu'il lui portait. Mais elle en avait trop entendu, et afin de le faire taire, elle posa une main contre les lèvres du jeune homme, appuyant son corps contre le sien en une douce étreinte.

- "Ferme-la ! Tu ne mesures pas l'ampleur de tes paroles, imbécile."

La jeune femme restait immobile, les paupières closes, semblant se recueillir. Elle tentait avant tout de retenir une colère qui n'avait pas lieu d'être. Elle aurait tout à fait pu le frapper une nouvelle fois, symbôle de sa désapprobation suprême, mais elle avait décidé, pour une fois au moins, de s'y prendre de la manière douce. Cela représentait en quelque sorte toute sa gratitude à l'égard de son subalterne. Florinda lui avait rarement montré que, contrairement aux apparences, elle tenait tout de même à lui. Mieux valait tard que jamais, comme le disait l'adage. Enfin, elle prit une profonde inspiration ; sa main, crispée sur le visage de Dimitri, émanait une frustration comblée par une grande force d'esprit.

- "Tu ne comprends pas. Tu ne le comprends pas. Moi-même, je ne peux le comprendre. Il a été grandement blessé par le passé. Une plaie profonde, qui ne se refermera sans doute jamais. Et il en garde aujourd'hui encore de grandes séquelles ... C'est étrange. C'est comme si parfois, un autre être s'emparait de son corps. Et je pense qu'il en souffre. C'est lui, la vraie victime dans cette histoire. Alors ne lui fais pas payer ce dont il n'est pas responsable."

Son ton s'était fait monocorde, presque sans vie, sans sentiments, ni compassion. Mais elle n'en pensait pas moins. Elle souffrait sans doute, elle aussi, mais il n'était pas question de le montrer. Comme elle l'avait appris autrefois : "La faiblesse est un péché". Montrer une quelconque souffrance, c'était se montrer faible. Et elle avait décidé de ne plus dévoiler ses faiblesses, quoi qu'il arrive.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Dim 22 Mar - 22:23

Dimitri baissa le regard sur la main de son Boss, conscient qu'il avait fait une erreur à propos de Guts. Mais comment pouvait-il le savoir ? Il avait pris l'habitude de foncer tête baissé, sans chercher à savoir les véritables visages des gens. C'était à peine s'il se rebdait compte que Florinda lui portait de l'affection. Peut-être qu'avec le temps, il ouvrirait les yeux mais pour le moment, il se contentait de les poser sur les doigts blancs de la jeune femme. Ils étaient froids, pourtant son corps, lui, lui procurait une tiède chaleur depuis longtemps oubliée.
En fait, il ressemblait à un jeune chien battu, baissant la tête sous les réprimandes de sa maîtresse. Oui, c'était sûrement ça, Dimitri n'était autre qu'un chien, fidèle à son maître et prêt à le défendre, sans chercher à comprendre. Il posa sa main sur l'épaule de Florinda et s'excusa dans un murmure :

-"Pardon ..."


[...je suis un méchant chien !"]

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mar 24 Mar - 20:27

Les paroles à moitié étouffées de Dimitri parvinrent aux oreilles de la jeune femme, qui resta d'une stoïcité absolue. Au fond, elle était consciente de la sincérité avec laquelle avait été prononcé cet unique mot. Son jeune subordonné commençait à comprendre petit à petit que son attitude n'était pas la bonne à avoir, et les leçons de Florinda s'ancraient au fur et à mesure dans son esprit. C'était une bonne chose. Il lui fallait évoluer s'il tenait à rester en vie dans ce milieu. Seule la loi du plus fort et du plus malin érigeait la mafia, ni plus, ni moins.

- "Les excuses ne te mèneront nulle part. Tâche de ne pas porter de jugement hâtif à l'avenir. Sers-toi de tes neurones, pour changer."

Décidément, cet Hacksaw lui paraissait irrécupérable. Mais alors que la jeune alchimiste s'apprêtait à lui rendre sa liberté de mouvement, elle perçut des sons vifs qui attirèrent son attention, et la firent s'immobiliser. Il semblait que ces sons soient des effusions de voix, provenant très certainement de la salle principale. Mais l'une de ces voix ne lui paraissait pas inconnue, au contraire, elle lui était familière. Florinda se concentra au possible, tendant l'oreille afin de mieux entendre ce qui se passait au centre du repère, en ce moment-même.

*Se pourrait-il que ce soit ... ?*

La jeune femme, dont le sérieux surpassait tout entendement, se leva du lit, se détachant de la même occasion de son subalterne, puis s'approcha de la porte, y déposant l'une de ses mains à la peau laiteuse. Il n'y avait aucun doute à avoir, elle en était sûre : cette voix si caractéristique était en effet celle de Guts. Il avait donc décidé de rentrer au repère, malgré son état ? Elle comptait bien en découdre avec lui, il allait l'attendre ! Cependant, alors qu'elle s'apprêtait à pousser la porte, un nouvel événement inattendu la stoppa net dans son mouvement. Un coup de feu. Que pouvait-il bien se passer dans la salle centrale ? Il semblait qu'une altercation y tenait lieu actuellement. Il n'y avait qu'une explication possible à un tel remue-ménage : les intrus avaent finalement rejoint le repère.

*Comment est-ce possible ? Ils sont parvenus à traverser les pièges sans aucun problème ? A moins ... qu'ils n'aient pas eu besoin de les traverser.*

Sur le qui-vive, Florinda réalisait toute l'ampleur de la situation. Si ces homonculus étaient passés au travers de ses pièges, ils devaient être sacrément puissants. Ou tout simplement malins. En tous cas, il lui fallait absolument réagir. Il n'était pas question de rester ici à se tourner les pouces comme si de rien n'était. Cette fois-ci, elle ne laisserait pas ces fidèles $ilver $tars face à eux-mêmes. Pivotant vivement sur ses talons, la jeune femme saisit sans douceur le bras de Dimitri, puis l'entraîna à sa suite dans une course effreinée vers la salle centrale.

- "Allez, amène-toi, Hacksaw ! Il semblerait qu'il se passe quelque chose de louche par là-bas ..."

Arrow

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Dimitri Hacksaw
[~Admin~] Membre (éminent) des $$
avatar

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 25 Mar - 17:29

Dimitri regarda son Boss se lever et poser sa main sur la porte. Oui, lui aussi il avait cru entendre des voix. Et là, un coup de feu. Ce n'était vraiment pas bon signe. Il fut sur le point de se relever à son tour que Florinda lui prit le bras et l'entraîna hors du dortoirs.

Alors que le duo se précipitait vers la salle centrale. Dimitri put discerné la voix de Guts.

*Il est revenu c'ui-là ??*

Dimitri était agacé. De plus, les dernières paroles à son égard de Florinda tournaient encore et encore dans son crâne. Se servir de ses neurones ... C'te bonne blague ! Ce n'était pas du jour au lendemain qu'il pourrait devenir plus intelligent ?! Pourtant, il se promit intérieurement de devenir plus raisonnable ...

________________
"WaNnA pLaY?...I gUeSs ThAt'S a No..." "FiNe. PlAy WiTh Me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Lun 18 Mai - 20:26

Les dortoirs demeuraient bien vides à cette heure-ci, et il y règnait un tel silence que cela en était dérangeant. Le petit groupe d'action mené par le sniper Rigardes revenait tout juste de l'Île de Yock, vestige pittoresque de la nature champêtre sur Terre. Le sniper, quant à lui, avait dû se charger de la chimère, Feïnne Hoang, exsangue suite à son épreuve des plus périlleuses. Mais celle-ci, selon l'homme, s'était démenée de main de maître, et cela lui avait valu une parfaite réussite.
Quelques pas, légers dans la tranquilité des lieux, résonnèrent dans les couloirs. La porte des dortoirs vomi deux corps : celui de Rigardes, non négligeable, de sa haute stature toute en élégance, et celui de Feïnne, que l'homme portait de ses bras vigoureux. Il la déposa avec douceur sur l'un des lits, situé au fond de la salle, et s'assit à ses côtés. Il apparaissait à l'image d'un fauve, irradiant de sa superbe, assis ainsi dans son mutisme, cloîtré dans sa gêne, tout en retenue. L'homme était splendide, il fallait l'avouer. Seul son regard de meurtrier, assassin, d'une noirceur qui allait droit au coeur, aurait été capable de flétrir cette image lisse d'éphèbe. Mais cela ne l'enlaidissait pas, au contraire, cela donnait bien plus de relief au personnage, sombre dans sa beauté.
Rigardes observait la chimère sans un mot, attendant patiemment son réveil. Il craignait d'avoir trop abîmé la marchandise, et que la Boss finisse par lui en vouloir de gâcher ainsi les facultés évidentes de la chimère. Sur le chemin, on lui avait conféré les soins de premier ordre avec une attention toute particulière. On avait pansé ses plaies du mieux qu'on le pouvait, mais ces blessures au combien vilaines nécessitaient un lourd repos avant tout rétablissement envisageable, le sniper le savait. Dans toute l'estime qu'il portait à Feïnne, il se devait de veiller sur elle, même s'il savait pertinemment qu'elle se remettrait de cette épreuve. Il prenait sa mission à coeur, bien que cela parût au fond d'une importance mineure. Le sniper, refusant de patienter dans l'ennui, avait entrepris d'astiquer fermement son arme. Il s'y employait avec une fraîche ferveur, enflammé par sa passion, rendu heureux par son rêve.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Feïnne Hoang
Chimère
Chimère
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 32
Localisation : N'importe où
Emploi : ex/encoreTerroriste ( ^^)
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Lun 18 Mai - 21:47

La chimère, une fois posée dans son lit, se recroquevilla et, frissonna. Des heures durant un sommeil profond l'emporta avant de se réveiller. La couverture sous l' aisselle et tournée vers Rigardes, les paupières clignotantes, elle découvrit la silhouette d'un homme et ce qui ressemblé à une arme. De suite elle se releva mais ses blessures la tiraillèrent et cessa tout action. Les idées un peu plus clair, elle reconnut l'homme de l'île. Se redressant doucement, elle observa celui-ci silencieusement. Ses yeux amandes le déshabillèrent d'un regard méfiant de tendresse avant de lui adresser l'esquisse d'un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Ven 29 Mai - 21:40

Rigardes ne réagit pas de suite, achevant de frotter énergiquement son revolver. Une fois l'arme parfaitement nettoyée, à tel point qu'elle pût renvoyer la lumière des lieux, l'homme posa son regard sur la chimère, désespérement alitée. Il découvrit alors que celle-ci s'était éveillée, et qu'elle le contemplait en silence, souriante, l'enveloppant de son beau regard noir. Il resta tout d'abord imperméable à quelque tendresse que ce soit, dévisageant Feïnne avec une hardiesse noble, trop orgueilleux pour se laisser aller à ce genre de familiarités, mais la jeune femme le troublait, que ce fut par sa force, ou par ce charisme bien particulier qui émanait d'elle, et s'emparait de lui. Avec des gestes aussi lents que posés, le sniper déposa son arme sur la table de chevet installée près du lit, puis s'autorisa enfin à fournir un demi-sourire à Feïnne, qui avait plus l'air d'un rictus ironique, mais qui demeurait néanmoins humble. Retrouvant soudainement toute sa fougue de chef de commando, tout son allant de jeune recrue dans la fleur de l'âge, il jeta un regard ravageur à la jeune femme, et sa voix rauque et sensuelle s'éleva :

- "Tu es enfin réveillée, petite tête ? Je commençais à m'impatienter. Alors, dis-moi, tu te sens bien ? Pas trop éreintée ?"

Son timbre de velours avait des intonations chaleureuses, familières, à la limite de l'affection. Il ne se serait permis d'éprouver ce genre de sentiment petit-bourgeois, ce n'était pas de son ressort. Ne quittant pas la chimère de ses yeux bleus, tirant vers un gris d'ivoire, Rigardes passa une main sur sa nuque aux muscles saillants, montrant par la même occasion que le voyage l'avait lui-même quelque peu fatigué. En outre, il n'avait pas eu l'occasion de fermer l'oeil depuis plus de trois jours, et il savait pertinamment que cela finirait par lui être préjudiciable. Un mercenaire voilé de fatigue n'était qu'un bon à rien, du moins, il le pensait. Il se promit qu'après l'analepsie de Feïnne, il s'accorderait quelques heures de sommeil, juste histoire de se requinquer ...

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Feïnne Hoang
Chimère
Chimère
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 32
Localisation : N'importe où
Emploi : ex/encoreTerroriste ( ^^)
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 3 Juin - 17:51

Tremblant légèrement à cause de l'effort fournie pour resté redresser, elle compara avec humour sa carrure avec celle de Rigardes. Petite et brune, grand et blond. Physiquement tout les opposés, mais une complicité de bonne camaraderie s'installa entre eux.
Considérant ce sourire crispé et ce regard ravageur comme de l'affection de la part d'un tel personne Feinne lui répondit. De ses yeux noirs elle lui renvoya un regard pétillant avec une pointe d'insolence avant de lui répondre:


"- ... eh Gigantor... ", dit-elle en réponse à la familiarité de Rigardes en la surnommant "petite tête".
Et c'est le souffle court, qu'elle reprit avec un rictus.

"-T'es resté éveillé plus de trois jours... tu devrais te reposer. T'as mauvaise mine."termina-telle d'un sourire ironique du coin des lèvres.

La Chimère avait ajouté comme à son habitude un pic d'arrogance qui était signe d'affection envers un ami.
La respiration toujours haletante, pour cause les bandages comprimaient ses poumons et ses côtes encore frêles. Alors sur le lit de repos, face à Rigardes, elle laissa glisser quelques minutes durant lequel ses bandages se coloraient peu à peu sous les mouvements aussi doux soient-ils. Ainsi elle s'immisça vacillante tels une flamme sous la brise derrière le rideau de séparation entre les lits. Feinne ôta ses bandages de nouveaux sanguignolents qui recouvraient ses ailes d'une envergure impressionnante et son torse. Le sentiment d'un membre amputé s'estompa et un bruissement léger tels les feuilles sous le mistral résonna dans les dortoirs lorsque celle-ci déploya ses ailes. Son torse à nu était recouvert de nouvelles cicatrices notamment le long de ces flancs, l'une d'elle se réouvris suffisamment pour laisser un filée de sang tracé son lit le long de ses côtes, de ses hanches et de ses reins... Mais ignorant ce caractère, elle enfila un chemise blanche qui trainait sur l'un des lits voisins qui se tacha de suite.
Elle revint vêtue d'une chemise d'homme qui lui recouvrait même les genoux avant de se recoucher exténuée avec cependant le sourire de liberté se dessiner peu à peu sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Sam 6 Juin - 12:01

Une sorte de sentiment fraternel s'empara du sniper pour aller vers la jeune chimère, troublante de grâce, malgré son état pitoyable. Il la fixa en silence de ses grands yeux d'un vert d'émeraude, un sourire embarrassé illuminant son visage aux traits habituellement si durs. Décidément, rien n'échappait à Feïnne. Et il était vrai que Rigardes n'avait pas l'air très en forme. Il avait vraisemblablement pâli, son teint au voile mat avait perdu ses teintes chatoyantes et dorées, son regard perçant s'était éteint sous l'effet de l'épuisement. Cependant, il n'en demeurait pas moins fier, se dressant de toute son attitude altière afin de ne pas perdre la face. Même sous la fatigue la plus intense, il irradiait d'une superbe toute commune. Pourtant, il n'osa rétorquer quoi que ce soit à Feïnne en premier lieu, se contentant de baisser les yeux comme un enfant pris en faute, se massant distraitement les poignets dans l'espoir de ne pas avoir à répondre de façon positive à la remarque de la jeune femme. Mais lorsqu'il releva la tête, désireux de voir de nouveau face à lui ce regard familier et espiègle, dont la lueur pleine de vie le réconfortait, il trouva un lit vide. Il se rassura bien vite en apercevant la silhouette de la chimère se dessiner à travers le batiste immaculé des rideaux. Une vague ombre frêle et délicate sous la lumière.

- "Même si tu as raison, ce n'est pas moi qui ait le plus besoin de repos, tu sais ... Ma fatigue, autant physique que morale, n'est rien comparée à la faiblesse de ton corps à l'heure actuelle. Si tu désires de nouveau être opérationnelle, tu ferais mieux de rester dans ce lit", prononça-t-il d'une voix ourlée.

Et c'est alors que Rigardes la vit émerger de l'océan de blanc cristallin, vêtue d'une ample chemise d'homme maculée de sang, sûrement le sien. Avant même qu'il ne put s'en rendre compte, elle s'était déjà recouchée face à lui avec un sourire absent, les paupières somptueusement closes sur ses iris noirs. Résolu, car ses yeux se fermaient à son tour, il s'étendit lui-même sur le lit près de Feïnne, lui tournant le dos, trop insensible pour lui offrir la vision de son visage assoupi en récompense. Alors, il se laissa aller au repos, et à ce doux songe qui l'emportait. La fatigue eut raison de l'homme, bien que celui-ci eût préféré résister quelques instants de plus. Il sentait, au contact du matelas dur, ses muscles engourdis, ses articulations douloureuses, tandis que ses pensées vagabondaient.

- "Petite tête ..." souffla-t-il.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Feïnne Hoang
Chimère
Chimère
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 32
Localisation : N'importe où
Emploi : ex/encoreTerroriste ( ^^)
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Dim 7 Juin - 17:46

Allongée sur son lit, les yeux clos, Feinne sentit se poser prés d'elle, tel une plume, la masse voluptueuse de Rigardes. La chimère n'étant pas habituée à ce genre de familiarité fut en premier lieu troublée par cet homme qu'elle ne connaissait mais dont elle appréciait pourtant le caractére commun qu'ils partageaient et qui les constituaient.
Puis apaisée par cette chaleur humaine réconfortente qu'elle avait rarement connue sauf avec David. Bien que le début de la relation avec Riagrdes ne fut pas en aucun cas comparable avec celle de David, la jeune fille sentait montée en elle au fur et à mesure une émotion qui lui était presque inconnue, la fraternité.
C'est alors qu'emportée par ses songes, elle entendit le murmure de Rigardes à son égard. Une sourire s'esquissa sur son visage. S'apprètant à rétorquer elle s'aperçut, que celui-ci s'était déja assoupi. Elle le recouvra ainsi qu'elle même d'une couverture, avant de s'assoupir à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Mer 10 Juin - 15:43

[Allez, un post de circonstance pour expliquer le passé de Rigardes. Ca s'annonce long, et hyper folichon ...]

Rigardes n'aimait pas dormir. Il exècrait même tout particulièrement cette activité, si tant est qu'elle en fût une. Tout d'abord, il se représentait cela comme une réelle perte de temps, qui entrait plus dans la nécessité qu'autre chose. En effet, dormir ne servait strictement à rien, si ce n'était à reprendre des forces. D'autre part, celui-ci avait le plus souvent le sommeil agité. Dès que ses paupières se refermaient sur l'émeraude de ses yeux, il entrevoyait des visions atroces tirées tout droit de sa mémoire. Plaintes pleines de regrets et de mélancolie qui se hissaient avec force jusque dans son esprit embrumé. Des souvenirs atroces qui lui tiraillaient le coeur et lui retournaient l'âme, des souvenirs qu'il tâchait petit à petit d'enfouir au plus profond de lui-même, afin de ne plus jamais avoir à y faire face. Cependant, cela demeurait plus facile à dire qu'à faire. Lorsqu'il se montrait un tantinet vulnérable, voilà que ces affreuses images revenaient le hanter, plus cruelles que jamais, l'assaillant et l'enrobant pour ne plus le relâcher. L'emprise qu'elles avaient sur lui le laissaient faible, lamentable, en proie à son propre passé et aux erreurs qu'il avait jadis commises.

Lorsque l'homme trouva enfin le sommeil, toutes ces atrocités remontèrent à la surface sans prévenir. Il se vit enfant, négligé par des parents austères qui se fichaient bien de son sort. Ce père bien trop exigeant avec lui, désirant que son fils fût un conquérant, un guerrier ; et cette mère glaciale, qui ne lui portait qu'une tendre indifférence. Des parents qu'il avait renié sans hésitations. Des parents qu'il avait laissé mourir pendant la guerre, tandis que lui s'engageait dans l'armée, dans la prime fierté de la jeunesse. Il se vit aux côtés de Lucia, l'unique femme qu'il avait jamais aimé. Une perle en tout point. Il se souvenait encore de son teint pâle et laiteux, de sa longue chevelure de cuivre étincelante, de sa taille fine et féline, de ses lèvres peintes et souriantes, et bien entendu, de son regard d'ambre qui le fascinait tant. Mais tout le bonheur et toute la joie qui l'enveloppaient alors l'espace de ce doux songe se transformèrent en cauchemar. Voilà que l'orgueilleux militaire qu'il était parcourait la capitale, arme en main, tremblant d'angoisse. Il apercevait au loin des enfants ishbals, qui tenaient fermement la main d'une Amestrienne, qui de dos, semblait troublante de grâce. Quoi qu'il en fût, il les fusilla tous trois, sans pitié, comme ayant perdu toute trace d'humanité. Les deux enfants étaient ishbals, l'Amestrienne une traîtresse, là était la seule explication à fournir. Il s'approcha, un pas après l'autre, comme terrorisé à l'idée de ce qui l'attendait. Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il reconnut la femme qui gisait à même l'asphalte. C'était donc elle, Lucia dans son ultime bonté, baignant dans une mare écarlate, sa sublime robe blanche souillée d'hémoglobine. Rigardes se retourna, vite, trop vite, et voulut fuir aussi loin qu'il le pouvait. L'armée et la guerre l'avaient rendu monstrueux, il s'en rendait désormais compte. Et alors qu'il courait infiniment, haletant, la sueur perlant sur son front mat, il se retrouva perdu dans une obscurité absolue, et là, s'approchant dans la lumière, le visage souriant et confiant d'une jeune femme à la chevelure blonde et aux yeux bleu cobalt ...

Le sniper ouvrit violemment les yeux. Il était allongé sur le dos, et tâchait de reprendre sa respiration, les sueurs froides lui procurant une désagréable sensation d'oppression. Son coeur battait à tout rompre, il frappait contre sa poitrine avec une telle force qu'il avait l'impression que sa cage thoracique allait céder sous une telle brutalité. Afin de reprendre ses esprits, Rigardes se massa lentement les tempes, excédé, entravé par la douleur. Il se rendit compte que rien ne pourrait jamais effacer ce qu'il avait commis ce jour-là. Que de toute manière, il s'était auto-détruit, il avait saccagé sa propre vie, aveuglé par le pouvoir. L'être auquel il tenait le plus au monde s'en était allé, et il n'avait rien pu faire. Car dans cette histoire, son seul ennemi était en lui ...

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Feïnne Hoang
Chimère
Chimère
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 32
Localisation : N'importe où
Emploi : ex/encoreTerroriste ( ^^)
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Lun 15 Juin - 20:17

[ Oo tu veux que je mette quoi après ça moi ><]
Le sommeil peu profond, la chimère s'éveilla sous des secousses. Les yeux à demi clos, elle aperçut la silhouette massive de Rigardes. Le corps encore engourdie par le repos, elle se redressa avec difficulté. C'est ainsi qu'elle aperçut la détresse de Rigardes, hantait par ses songes et ses souvenirs. Alors elle se rallongeai, se serrant contre lui dans une geste maternel et compréhensif. Ainsi les minutes passèrent... Le silence embauma ces deux âmes tourmentées par le passé, l'espace d'un instant, les apaisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florinda Violet
[~Admin~] Chef des $$
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 27
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Dim 28 Juin - 16:59

Une présence chaleureuse vint réconforter Rigardes. La sensation que lui procura cet instant de subtile volupté l'apaisa peu à peu. Dans son trouble, il avait fermé les yeux, et près de lui, il avait comme l'impression de sentir la présence de sa bien-aimée. Lucia qui souriait l'étreignait avec une douceur inouïe et le rendait heureux dans son malheur. S'il se concentrait davantage, il parvenait même à sentir son parfum capiteux, où se mêlaient audacieusement fragrences de fleurs et de musc. Il en frémit de plaisir, tandis qu'il s'imaginait en silence son visage poignant de beauté, dont les magnifiques pupilles vertes l'englobaient tout entier. Il tendit la main, une main seule qui se referma sur un vide glaçant. L'homme souleva ses paupières lentement, pour s'apercevoir que la madone aux cheveux de feu n'était pas là, et qu'elle ne le serait jamais plus. Sa déception lui laissa un lourd sentiment d'amertume, alors que Feïnne somnolait près de lui, silencieuse. Il se redressa, s'assit sur le bord du lit, enfouissant profondément son visage dans ses paumes, ne sachant plus vraiment où donner de la tête. Cela faisait déjà quelques années qu'il traînait ce fardeau, et ne parvenait à s'en défaire. Il était lui aussi condamné à vivre dans le passé, avec comme seule raison de vivre l'espoir de pouvoir un jour expier sa faute. Triste destin, pourtant partagé par un nombre incalculable d'individus sur cette planète.

- "Rigardes ..."

Le sniper se retourna violemment à l'entente de son nom. Bien entendu, il avait reconnu cette voix suave, il la connaissait même trop bien. Et c'est sans surprise qu'il découvrit la chef des Silver Stars adossée à l'encadrement de la porte, une cigarette entre les lèvres, le fixant avec insistance de son regard bleu irisé. Cette vision lui arracha une ébauche de sourire. Florinda l'avait délivré, lui avait permis de se relever. Soit, elle l'avait sans doute fait pour ses intérêts personnels, mais lui ne voyait pas cela ainsi. Il savait par ailleurs qu'il lui serait éternellement reconnaissant, et que sa fidélité envers cette femme admirable serait sans bornes. Néanmoins, à bien la contempler, Rigardes ne put s'empêcher de remarquer qu'autour de Florinda plânait une sorte de mélancolie inaltérable, et cette affliction qui lui déchirait le visage lui fendit le coeur. Au garde-à-vous, il se leva, avec droiture et solennité, et salua celle qui était souveraine d'un bref signe de tête. Celle-ci demeura stoïque, et son regard dériva vers la chimère qui tâchait de reprendre quelque force. Elle avait brièvement eu vent de leur retour au repère, et avait décidé, après moult considération, de prendre connaissance du bilan de l'épreuve.

- "Eh bien ? s'enquit-elle. Aurais-tu failli, Hoang ?"

- "Sauf votre respect, Madame, Feïnne s'est montrée forte et combattive durant cette épreuve. Elle n'a jamais lâché prise, et a fait preuve de beaucoup de persévérance. C'est, si je ne m'abuse, une qualité primordiale pour un combattant."

Rigardes la défendait avec énormément de ferveur, peut-être un peu trop. Florinda, quant à elle, jaugea l'homme avec perplexité. Se pouvait-il que ces deux-là se fussent trouvés quelques atomes crochus ? En tous cas, ils lui semblaient bien complices, et cela laissait la jeune femme dubitative. Voilà que tous les Silver Stars s'adonnaient au sentimentalisme. Elle trouvait cela d'un pathétisme affligeant, mais elle ne se prononça pas sur les liens fraternels qui paraissaient désormais lier le sniper et la chimère. Tant que ces amitiés passagères ne lésaient pas leurs capacités combattives, tout irait bien.

- "Tu n'as pas tort, Rigardes. Je te laisse donc seul juge. D'après toi, mérite-t-elle que je lui accorde de nouveau ma confiance ? Est-elle destinée à être un bon élément au sein des Silver Stars ?"

- "Je n'en doute pas, Madame. Qu'en penses-tu, Feïnne ?"

A ses mots, il se tourna vers la jeune femme, et lui lança un sourire confiant. Il avait en elle en cet instant même une estime gargantuesque qu'il n'osait cacher.

________________
I Just Wanna Feel You.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-fan.goodforum.net
Feïnne Hoang
Chimère
Chimère
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 32
Localisation : N'importe où
Emploi : ex/encoreTerroriste ( ^^)
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Dortoirs   Lun 29 Juin - 0:23

Les yeux à demi-clos et l'air songeuse, Feinne était inondée par des pensées diverses et variées. Bien qu'elle s'aperçut de la détresse de Rigardes et préféra ne pas intervenir. Cela lui semblait plus sage, Rigardes avait ses souvenirs et ses peines. Bien qu'ils soient devenus très proche, la chimère préféra laisser Rigardes seul affronter ses craintes. C'est alors que somnolant, elle reconnut le timbre du Boss et se leva tant bien que mal sans pourtant laissé paraître le moindre signe de cette faiblesse. Elle salua le Boss et répondit au sourire confiant de Rigardes ainsi qu'a la question posée:

-Bien que mon avis, je le suppose, ne compte point, sachez que j'ai effectivement commis des erreurs à votre égard et je m'en excuse, Cependant j'ai des qualités que vous sauriez appréciez et exploitez. je serais opérationnel dans une semaine.

Ce fut avec avec détermination et sang-froid, que Feinne déclara ces paroles. La lueur pétillante scintillait dans ses yeux. La santé de Feinne était largement revenu à part quelques douleur ça et là et cette blessure qui n'avait que pour cesse que de s'ouvrir,

[pas fini dsl]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dortoirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dortoirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - DRAC Guyane (97) - restauration des décors et restitution des aménagements des cellules et dortoirs communs des cases 2 et 3 - lot 4 décors peints
» Présentation
» Le dortoir des garçons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fullmetal Forum Rpg :: Central City :: Repère des $ilver $tars-
Sauter vers: